3 min read

Faut-il organiser un team building en présentiel ou en visio ?

Alors que la vie professionnelle reprend (lentement) son cours, la question qui trotte dans la tête des managers tient en deux mots : présentiel ou visio ? Et la réponse est normande, puisque tout dépend des besoins.
Faut-il organiser un team building en présentiel ou en visio ?
Photo by Chris Montgomery / Unsplash

Un team building, oui mais comment ? Alors que la vie professionnelle reprend (lentement) son cours, la question qui trotte dans la tête des managers tient en deux mots : présentiel ou visio ? Et la réponse est normande, puisque tout dépend des besoins. Pour retrouver le plaisir de collaborer, chacun sa formule, chacun son team building !

Le team building en visio

Le plus bel avantage des activités d’équipes en visioconférence ? Faire disparaître la contrainte de lieu. Indispensables pour relier des collaborateurs confinés ou éloignés par le télétravail, ces team buildings ne cesseront pas d’être utiles une fois la pandémie maîtrisée : les changements impulsés risquent de perdurer, télétravail et mobilité en tête. Et si toutes les activités ne sont pas adaptées à l’écran – pour le lancer de haches, on vous conseille vivement le présentiel dans un cadre adapté… – l’offre à distance est aujourd’hui aussi complète que ludique.

Les + : la convivialité reste de rigueur, même par écrans interposés. Le format à distance peut aussi avantager certains profils de collaborateurs discrets, plus à l’aise dans leur cadre quotidien. Un bon moyen de booster le lâcher-prise ou de révéler des talents cachés ! En bonus, le budget est généralement plus bas et l’organisation beaucoup plus simple pour les entreprises, avec des formules clés en main.

Les - : rien ne remplacera jamais la chaleur humaine en face à face, et d’autre profils de collaborateurs peuvent justement se sentir déconnectés de leur équipe à cause de l’écran. La visioconférence impose d’ailleurs une connexion internet de qualité. Enfin, le team building à distance ne sort pas les collaborateurs de leur quotidien et limite la déconnexion !

Le team building en présentiel

Faites le test, rares sont ceux qui prétendront le distanciel plus convivial que le présentiel. Le premier peut être plus adapté à certains profils qu’à d’autres, les introvertis favorisant les écrans et les extravertis préférant le réel. Mais pour l’immense majorité des collaborateurs, les sensations sont plus intenses et le lien humain plus fort en présentiel : rien ne vaut l’adrénaline partagée par un équipe enfermée dans une pièce pour un escape game trépidant.

Les + : le choix d’activités reste plus vaste et peut s’associer à de nombreuses options pour un événement sur mesure. Louer un lieu pour le team building permet d’ailleurs d’organiser un évènement plus original et plus marquant, qui sort les collaborateurs de leur quotidien. Les échanges sont souvent plus fluides en face à face, et aucune fracture numérique n’est possible entre citadins technophiles et télétravailleurs mal adaptés.

Les - : les avantages de l’un sont les inconvénients de l’autre ! Le team building présentiel peut inclure un budget plus élevé, une organisation plus lourde et bien sûr, la contrainte de présence. Avec la meilleure volonté du monde, il ne convient ni aux crises sanitaires, ni aux travailleurs éloignés.

Présentiel ou distanciel, le duo du team building

Le vrai changement post-crise sanitaire, c’est le choix. Et pour une fois, il s’agit d’une bonne nouvelle. L’offre de team buildings à distance, quasi-inexistante avant la pandémie, est désormais riche de nombreuses formules et scénarios, sans pour autant supplanter les indétrônables team buildings présentiels. Conclusion ? Le choix du team building peut aujourd’hui s’adapter à toutes les contraintes de lieu, de temps, d’équipe, de budget ou de thématique.

Si vos collaborateurs sont dispersés à travers le pays ou la planète, que le télétravail s’impose ou que les profils de votre équipe s’y adaptent mieux, misez sur le distanciel. Si la situation sanitaire le permet, que votre équipe a besoin de se retrouver après un an de distance, que les collaborateurs apprécient peu les écrans ou pour un événement type séminaire, optez pour le présentiel.

Notre astuce à nous ? Mixer présentiel et distanciel en fonction des circonstances pour profiter du meilleur des deux mondes !