4 min read

Quelle date choisir pour son team building ?

Un team building réussi, c’est un événement d’entreprise qui fédère, distrait, motive… et qui ne se transforme pas en corvée ou en galère lorsque les participants sont aux abonnés absents. Le secret ? Choisir la bonne date !
Quelle date choisir pour son team building ?
Photo by Estée Janssens / Unsplash

Un team building réussi, c’est un événement d’entreprise qui fédère, distrait, motive… et qui ne se transforme pas en corvée ou en galère lorsque les participants sont aux abonnés absents. Le secret ? Choisir la bonne date. Bonne nouvelle, chez Eventastic, on a l’habitude de conseiller nos clients sur le sujet, et on a décidé de partager.

Quelle date éviter pour son team building ?

Côté évènement d’entreprise, avant même de choisir la bonne date, il faut éviter la mauvaise. Et si le concept semble évident, lorsqu’il faut prendre en compte tous les paramètres, l’erreur est vite arrivée. En résumé, rayez du calendrier :

Le vendredi

La veille du weekend, les collaborateurs ont déjà la tête ailleurs, pour ceux qui ne partent pas en weekend anticipé. Vous courez le risque d’un manque de motivation flagrant, d’absences ou d’annulations de dernière minute, soit l’opposé d’un team building réussi.

Team Building d’Entreprise : réservez avec Eventastic
Découvrez les activités de team-building les plus plébiscitées par les entreprises et choisissez la votre pour votre prochain team-building d’entrepri...

Les soirs de grands événements

Culturels ou sportifs, ils drainent les foules, y compris de collaborateurs. Et soyons lucides, même un escape façon prise d’otage dans vos locaux ne fera pas le poids face à un match de l’équipe de France de foot ou de rugby. Même principe pour la fête de la musique et pour tous les événements d’ampleur, pour lesquels tout le monde préfère partir à l’heure… quand il ne s’agit pas de poser un jour de congé.

Une prise d’otage factice dans vos locaux pour un escape game pas comme les autres, une activité de team-building à découvrir
Vos équipes ont besoin de resserrer les rangs ? Prenez-les en otages. Le temps d’un escape game, s’entend, dans une ambiance aussi immersive que ludiq...

Les jours de congé des salariés, justement

Oui, vérifier les congés de chacun peut s’avérer fastidieux. Mais si quelques absences peuvent passer inaperçues pour un team building XXL, elles réduiront vos efforts à néant quand il s’agit de souder une petite équipe d’une dizaine d’employés. D’autant plus si l’équipe en question doit apprendre à se connaître, si vous avez fait l’effort d’organiser un team building d’exception… ou si vous avez besoin d’un certain nombre de participants pour faire avancer le bar à pédales lors d’une visite de la capitale.

Visitez Paris sur un bar à pédales, une activité de team-building à découvrir
Si votre équipe a besoin de changer de cadre ou de renouer loin des dossiers, entraînez-la dans une promenade inédite et conviviale à Paris. Attablés ...

Les périodes de rush

Caler un team building dans l’emploi du temps de salariés surchargés revient à augmenter leur charge mentale. Même pour une activité brève ou à distance, et même si la pause peut sembler bienvenue au premier abord, les effets sont rarement bénéfiques : certains peuvent avoir du mal à lâcher prise pour se mettre dans l’ambiance, d’autres se sentir submergés par le stress, et le temps accordé au team building empiète sur le temps de travail, augmentant encore la pression.

Quelle date privilégier pour un team building ?

Une fois les « don’t » éliminés, il est temps de se pencher sur les « do » de la date : certains moments sont, à l’inverse, tout indiqués pour maximiser les bienfaits du team building.

Avant ou après les périodes de rush

Vous l’avez compris, pendant, c’est non, mais avant ou après, double oui. Un team building avant d’entamer une période d’activité intense dans l’entreprise rassemble les collaborateurs, les encourage et les motive. À la sortie de la période de rush, il les aide à souffler, les récompense et les félicite. Double oui, on vous l’a dit.

Le jeudi soir…. oui, mais

Chez Eventastic, on vous dira que le moment le plus demandé pour un team building est le jeudi soir. Exactement comme pour les soirées étudiantes, gagné. Les collaborateurs ont bouclé la plus grosse partie de leur charge de travail hebdomadaire, se sont débarrassés du stress de début de semaine et commencent à se détendre à la perspective du weekend. Le team building les récompense pour la semaine et annonce le weekend, un sans-faute… ou presque.

Les jeudis soir étant par conséquent souvent bookés longtemps à l’avance, les prestataires comme les salles peuvent être indisponibles, compliquant l’organisation de votre événement d’entreprise. Et forte demande oblige, les tarifs sont également plus élevés. C’est en particulier le cas des derniers jeudis avant Noël, qui cumulent deux critères de choix de date conseillés : l’après-rush de fin d’année et le jeudi. Ce qui n’empêche rien, mais impose une organisation précoce et un budget adapté !